Advertisements

BestOfActus

Une très bonne vidéo qui fait la connexion entre énergie libre, conflits d’intérêts industriels, la banque, la monnaie (argent-dette) et les grandes familles dynastiques… (la boucle est bouclée)

L’énergie libre ? Une solution donc tout à fait inenvisageable car cela révolutionnerait complétement notre société : le secteur industriel, agroalimentaire, … jusqu’à la relation de l’individu au travail, l’éducation… etc.. Plus loin encore : les énergies fossiles sont échangées par conversion en monnaie : on parle de pétro-dollar. Mais quelle conséquence également pour les banques centrales ? Et notamment la FED, la seule habilitée à créer des dollars à partir de rien ? …  Non, non, impossible -> il va falloir songer à d’autres solutions…

« LE MONDE OU NOUS VIVONS »
Peut-on envisager que l’élite prennent le risque de ne plus contrôler les « esclaves de la dette » en laissant s’introduire les énergies libres ?


Le rôle de la FED dans la création…

View original post 1 autre mot

comite cedif

Un précieux guide de la protection judiciaire de l’enfant

Le juge des enfants Michel Huyette est à l’origine d’un guide de la protection judiciaire de l’enfant. La quatrième édition de ce guide, écrite en collaboration, date de 2008 et prend donc en compte la réforme majeure de la protection de l’enfance ayant eu lieu en 2007.  

Le guide reprend à titre préliminaire les différentes introductions des versions antérieures dont la première date de 1997. Déjà à l’époque l’état des lieux ressemble à celui qui saute aux yeux des familles victimes de 2012, je cite :  

« C’est aussi un système qui, sous des apparences trompeuses, ne fonctionne pas bien, et dans lequel, bien que la protection soit pourtant judiciaire, bien des règles, d’abord légales, ne sont pas respectées par les professionnels, avec, pour corollaire inéluctable, le non-respect de certains droits des individus, et, au-delà, un travail auprès des familles moins efficace…

View original post 1 036 autres mots

Les faits Karl Zéro « Zandvoort – le fichier de la honte »

See on Scoop.itUn cancer létal

Un CD Rom, 8000 photos. Des enfants torturés, violés.

Découvert en 1998 à Zandvoort aux Pays-Bas, son propriétaire a été assassiné en Italie. Qui sont ces enfants ? Que fait-on pour les retrouver ?
Malgré la reconnaissance de plus de 80 enfants, dont certains victimes dans de célèbres procès comme celui des Disparues de l’Yonne, les actions d’associations comme Innocence en Danger, ou les interrogations préoccupantes d’un rapporteur de l’ONU, la justice conclut à un non lieu et le fichier ne sera plus jamais évoqué.

Pourquoi un tel silence autour des réseaux pédophiles ?

A l’occasion de la diffusion de ce numéro exceptionnel des Faits Karl Zéro Le Prime, 13ème RUE soutient l’action de l’association Innocence en danger.

See on www.youtube.com

L’aristallocrate dérape

QUÉBEC – Pour une deuxième journée d’affilée, le gouvernement Marois s’est fait poivrer par l’opposition pour avoir donné à André Boisclair un poste de haut fonctionnaire à vie en sus de sa nomination à titre de délégué du Québec à New York.

Qu’est-ce que ce petit pédéraste, complètement efféminé, coacaïnomane de surcroît, fraudeur et adepte de la sodomie peut bien faire pour représenter adéquatement la nation Québécoise à New-york ? Son chef de cabinet Luc Doray va-t-il le suivre ?

Bon, Marois a reculé encore une fois, mais faut-bien ici questionner son jugement ?

RadioEGO.com – André Arthur nous parle de Bouclair – Classique 1h

Jean-Marc Fournier et Kathleen Weil, la conjointe de Michael Novak, VP aux affaires internationales SNC-LAVALIN, tous deux anciens ministres de la justice sous l’administration corrompue de l’imposteur JJ Charest faut-il ajouter…

Commission Papillon

5.  Jean-Marc Fournier et SNC-LAVALIN : piliers de la corruption judiciaire au Québec?

En avril 2010, au cœur de la Commission BASTARACHE, Robert DUTRISAC écrivait ce qui suit dans sa chronique[1] :

« À son arrivée au pouvoir, Jean Charest a modifié la procédure de nomination des juges en permettant au Conseil des ministres d’avoir accès à la liste des candidats. Le ministre de la Justice, qui gardait cette liste pour lui auparavant, est maintenant exposé aux pressions politiques de ses collègues. […]

[…]. La décision fait désormais l’objet de délibérations parmi des ministres qui, sensibles aux considérations politiques, peuvent se prononcer sur la valeur respective des candidats, voire vanter leurs poulains. Le ministre de la Justice, qui doit pourtant assurer l’indépendance et l’impartialité du système de justice, est désormais soumis aux pressions politiques de ses collègues. »

Après autant d’années de perversion judiciaire, la pratique était rendue à ce point…

View original post 1 451 autres mots