L’aristallocrate dérape

QUÉBEC – Pour une deuxième journée d’affilée, le gouvernement Marois s’est fait poivrer par l’opposition pour avoir donné à André Boisclair un poste de haut fonctionnaire à vie en sus de sa nomination à titre de délégué du Québec à New York.

Qu’est-ce que ce petit pédéraste, complètement efféminé, coacaïnomane de surcroît, fraudeur et adepte de la sodomie peut bien faire pour représenter adéquatement la nation Québécoise à New-york ? Son chef de cabinet Luc Doray va-t-il le suivre ?

Bon, Marois a reculé encore une fois, mais faut-bien ici questionner son jugement ?

RadioEGO.com – André Arthur nous parle de Bouclair – Classique 1h

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s