Zonage agricole: autre cas de favoritisme à l’île Bizard? L’époux de Pauline Marois profite d’une décision d’un commissaire péquiste

Pauline et les squelettes dans ses placards

http://wp.me/p2fj3F-40

Le Walkin de Pauline

marois old

Florian Bernard

La Presse

Mercredi le 14 juin 1989

Le 30 juin 1988, la Commission de protection du territoire agricole du Québec, rendait une décision ayant pour conséquence de soustraire 456 hectares de la zone agricole permanente de l’île Bizard. Les terrains en question appartenaient principalement à trois actionnaires: le groupe immobilier Grilli Inc., M. Henri Ealsh et M. Claude Blanchet, époux de l’ancienne ministre péquiste Pauline Marois.

Cette décision était rendue par deux membres de la Commission: le vice-président Me Louis A. Cormier, et le commissaire Léandre Dion. Durant des semaines, divers organismes – dont l’Union des producteurs agricoles et le comité d’Environnement de l’île Bizard – avaient tenté, en vain, de faire échec à cette modification de zonage.

Le commissaire qui a rendu la décision, M. Léandre Dion, a été président de l’Association péquiste de Saint-Hyacinthe de 1979 à 1984, soit durant une période de cinq ans.

Il…

View original post 441 autres mots

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s